Éditions courtes et longues
Aucun bien dans le panier
Les auteurs
Bozena Kowalska

Art critic Bozena Kowalska, who specializes in the artist’s work, offers a passionate description of “Opalka’s unique concept, his mocking way of getting even with time.”

Roman Opalka

Born in a Polish family torn between France and Poland, Roman Opalka is a radical artist, completely immerged in his artistic production. Since 1965 he writes lines of numbers same-size canvases. On every new Detail—that is how the artist names his canvas—he adds 1% of white paint, which eventually brought him to paint white on white. By giving his life in sacrifice to his work of art, Roman Opalka gives a sublime vision of the time passing by, and milestones conceptual art. Awarded with multiple prizes throughout Europe, he is one of the most important artists of the 20th and 21st centuries.

François Barré

The eminent François Barré has written a sensitive, finely tuned text on his view of the “self-portrait of time, a landscape of decline.”

David Shapiro

David Shapiro is an American poet, literary critic, and art historian. He has written some twenty volumes of poetry, literary, and art criticism. Accompanying the foldouts are two poems meant as a dialogue with Opalka’s work.

Autres ouvrages
Vous devez mettre jour votre player Flash

Hors-collection

Opalka 1965 / 1 – ∞ Autoportrety (polski wydaniu)

Ajouter au panier

Roman Opalka, David Shapiro, Bozena Kowalska, François Barré

prix 150,00 € (notre prix -5% : 142,50 €)

polonais (aussi disponible en version anglaise et polonaise)

Un tirage de tête de cet ouvrage est également disponible (1450 € ou 1800 €). Pour le commander, cliquez ici.
28 x 33 cm, format intérieur 24 x 30,5 cm
couverture cartonnée, reliure à vis, jaquette à l’américaine
pages : 260 p. dont 11 dépliants de 1 à plus de 4 m.
ISBN : 978-2-35290-078-8

Ce livre est un véritable « livre - œuvre d’art ». Il présente de manière spectaculaire et totalement novatrice une sélection d’autoportraits de l’un des artistes les plus importants des XXe et XXIe siècles.

Sa démarche, Roman Opalka la résumait ainsi : « J’inscris la progression numérique élémentaire de 1 à l’infini sur des toiles de même dimension ». Puis, après chaque séance de travail, depuis 1965, il se photographiait toujours selon le même rituel : chemise blanche, regard neutre, visage de face.

Ce sont ces autoportraits que le livre reproduit à la taille des œuvres originales. 1965/1 – ∞ Autoportraits déplie sous forme d’accordéons la définition qu’Opalka donnait du temps, et offre au lecteur un objet d’art unique, témoin magnifique d’une œuvre radicale.

« Ce livre pour la première fois montre un descriptif complet et accessible pour toute nouvelle exposition de mes auto-portraits, montée en mon absence.
Cet ouvrage est le seul qui exprime et développe le rythme entre l’espace et mes portraits photographiés. Il est le plus physique. »
Roman Opalka (1931-2011)

Une coédition Éditions courtes et longues/Galerie Yvon Lambert.

© ÉDITIONS COURTES & LONGUES   |   Contact   |   Points de vente   |   Conditions générales de vente
Site réalisé par Mosquito et Paris-Beyrouth, Horaires cinémas, Lebanese fashion.